Avant de planifier tout voyage d’agrément, il est important de connaitre quelques formalités essentielles au parfait déroulement d’un séjour. L’ESTA en est un bon exemple. 

Le ressortissant français qui se rend aux Etats-Unis par la voie aérienne ou maritime et qui bénéficie du VWP doit obligatoirement solliciter, via Internet, une autorisation électronique de voyage avant le départ (Electronic System for Travel Authorization - ESTA).

L’ESTA peut être obtenue en répondant aux questions posées sur le site Internet https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ , seul site habilité par les autorités américaines et permettant un paiement en ligne par carte bancaire. Le formulaire est à renseigner en langue anglaise, mais les instructions sont disponibles en français.

La demande d’autorisation peut être déposée à tout moment avant le voyage. Le ministère américain de la sécurité intérieure (Department of Homeland Security) recommande cependant d’effectuer cette formalité au moins 72 heures avant le départ.

L’ESTA permet de voyager dans le cadre du VWP (Visa Waiver Program – Programme pour ne pas avoir besoin de demander un visa) mais ne constitue pas un droit d’entrée sur le territoire américain, lequel reste accordé ou refusé à l’arrivée par l’officier d’immigration.

Seule une personne ressortissante d’un pays participant au programme d’exemption de visa peut avoir le droit de bénéficier de l’autorisation. 

La liste complète des pays est disponible sur le site formulaireesta.org. Depuis les évènements récents qui se sont déroulés, des mesures ont été prises pour filtrer davantage les voyageurs. Les personnes possédant la double nationalité avec l’un de ses pays, ou ayant voyagé là-bas entre aujourd’hui et le 1er mars 2011, ne sont plus autorisées à bénéficier du programme VWP : Iran, Syrie, Irak, Soudan. Très récemment d’autres pays ont aussi été ajoutés à cette liste telle que la Somalie, le Yémen et la Libye. 

L’autorisation est valable 2 ans à compter de la date de délivrance.

Mais elle doit être renouvelée en cas de changement de situation (nom, prénom, sexe, nationalité, passeport, réponses différentes aux questions posées, etc.), ou si la date de validité du passeport est inférieure à ce délai de 2 ans. Pour tout nouveau voyage pendant la période de validité de l’autorisation, il conviendra de mettre à jour via Internet certaines informations (numéro de vol et adresse de destination) dans son dossier ESTA et bien évidemment de voyager avec le passeport déclaré sur le formulaire ESTA.

Concernant les passeports, dorénavant seuls les passeports de type électronique et biométrique sont acceptés par les officiers douaniers aux frontières.

Pour reconnaître facilement si vous possédez le passeport adéquat, regardez la couverture de celui-ci :

Si ce pictogramme est présent alors vous possédez le bon passeport pour voyager aux Etats-Unis.

Pour tout nouveau voyage pendant la période de validité de l’autorisation

Il conviendra de mettre à jour via Internet certaines informations (numéro de vol et adresse de destination) dans son dossier ESTA et bien évidemment de voyager avec le passeport déclaré sur le formulaire ESTA.

Veuillez noter également que seules les personnes souhaitant se rendre aux Etats-Unis pour un motif touristique, ou professionnel, pourront voyager

Cependant, les raisons professionnelles sont limitées aux réunions, rendez-vous et séminaires. Il est interdit de voyager avec une autorisation ESTA si vous souhaitez percevoir une rémunération par un employeur américain. Les personnes transitant par les Etats-Unis pour voyager vers un autre pays devront également se soumettre aux mêmes règles que les autres voyageurs, ils devront donc posséder une autorisation ESTA.

Avant de monter à bord

Vous devrez pouvoir présenter vos appareils électroniques en état de marche aux douaniers. Cette mesure a été mise en place pour prévenir les objets factices qui pourraient dissimuler d’éventuels engins explosifs.

Lors de votre passage devant les officiers de la CBP (Customs and Border Protection)

Vous devrez vous soumettre à un contrôle d’identité individuel. En effet, un agent se chargera de prendre vos empreintes digitales et de photographier votre visage. Suite à cette courte procédure, vous serez admis sur le territoire.

Pour en savoir plus, consultez cette infographie:

 

Auteur : Vincent JARNO

Consulter sa page Services et son profil Membre French Cluster.